Pourquoi ce prix ?

 

Au cours des années 1980 et 1990, le succès des campagnes populaires menées dans le nord de l’Europe a conduit les législateurs à interdire certains types de produits et d’ingrédients lors des tests sur les animaux. De nombreuses entreprises ont également adopté des politiques allant dans le même sens.

Malheureusement, il s’est avéré difficile d’éradiquer ces tests et de mettre en pratique certaines de ces politiques d’entreprises.

Il y a cinq raisons principales à cet échec :

  • Dans un contexte de marché mondialisé, les tests interdits dans certains pays sont obligatoires dans d’autres ;
  • Les normes environnementales ont augmenté les contraintes en rendant obligatoires le test des ingrédients les plus anciens ;
  • Malgré la mobilisation pour ne plus faire de test sur les animaux, les solutions alternatives n’apparaissent pas suffisamment vite ;
  • Lorsque des alternatives apparaissent, le processus d’agrément légal est compliqué et extrêmement lent ;
  • Même quand l’efficacité des tests n’ayant pas recours aux animaux est prouvée, ils ne sont pas pour autant utilisés, n’étant pas obligatoires ou encore inconnus des toxicologues.

 

Le Lush Prize

 
Lush est à bout de patience et les tests sur les animaux doivent cesser. C’est pourquoi la somme de 350 000 euros est destinée à quiconque permettra de faire avancer les choses de façon significative.

Les cinq catégories du Lush Prize ont été pensées pour apporter des ressources aux projets s’attaquant à ce problème :

  • Les catégories Science et Jeunes chercheurs ont pour objectif de faire progresser la recherche en matière de tests n’ayant pas recours aux animaux.
  • La catégorie Formation soutient les projets qui éduquent les scientifiques et législateurs dans ce domaine.
  • Les catégories Sensibilisation du public et Lobbying ont pour objectif de maintenir la pression pour assurer que la législation soit adaptée et mise à jour afin de refléter les progrès du projet Tox21.

 

Autres récompenses

 
Le Lush Prize s’attaque principalement aux tests de toxicité sur les produits de consommation et leurs ingrédients. Son action est complémentaire à celles du domaine médical qui s’opposent d’ores et déjà aux tests sur les animaux. Vous trouverez plus d’informations sur les autres récompenses et projets liés aux tests alternatifs sur le site : www.alttox.org.

La majorité des lois en vigueur et des autres prix cherchent à réduire, améliorer ou remplacer les tests sur les animaux.

Le Lush Prize est motivé par le bien-être animal et ne récompense que les projets ayant pour objectif de faire disparaître complètement les tests sur les animaux.

Il prend également le parti de concentrer ses ressources sur la toxicologie du 21ème siècle, considérée comme le domaine le plus prometteur de la recherche sur les tests ne faisant pas appel aux animaux.